Pour prévenir les invasions par la rivière Richelieu, l’une des voies d’entrée au Canada, l’île aux Noix a été fortifiée à plusieurs reprises depuis 1759 et une garnison l’occupa jusqu’en 1870.

Haut lieu de la défense de la colonie, qu’elle soit française ou britannique, l’île aux Noix joua un rôle important dans trois conflits majeurs : la guerre de la Conquête, la guerre d’Indépendance américaine et la guerre de 1812-1814.

Au 19e siècle, l’île aux Noix accueillait une base et un chantier naval, aménagés par les Britanniques lors de la guerre de 1812. En plus de l’établissement naval, divers bâtiments se trouvaient à l’extérieur de la fortification actuelle.

Télécharger le plan du site (PDF, 96 ko)

Plan du site