Certains chapitres de l’histoire semblent invraisemblables tant ils surprennent. C’est le cas de cette importante bataille. Le théâtre des affrontements se situe sur les berges de la rivière Châteauguay, à 50 km au sud-ouest de Montréal, près de la frontière américaine.

Pendant la Guerre de 1812-14, les Américains souhaitent prendre la ville de Montréal pour couper l’approvisionnement dans le Haut-Canada. Or, le 26 octobre 1813, ils se font bluffer par les troupes canadiennes commandées par Charles-Michel de Salaberry. Ce dernier a recours à diverses tactiques pour déstabiliser l’ennemi. Il donne ses ordres en français, fait sonner les clairons pour annoncer des renforts et demande aux représentants des Premières Nations de crier dans les bois en courant. Résultat: il fait croire aux Américains que beaucoup plus d’hommes se trouvent sur la ligne de front, alors qu’ils ne sont que 300 en réalité!