Vivez au rythme du quotidien de 1896 au Fort-St. James, dans cette région intérieure du nord de la Colombie-Britannique, connue au XIXe siècle sous le nom de « Nouvelle-Calédonie ». Empruntez les sentiers du fort et les trottoirs en bois accessibles à tous.

Passez près des champs et des pâturages où broute le bétail sur la berge sud du lac Stuart. Explorez le plus important groupe de bâtiments en bois du Canada, dont l’apparence respecte l’époque où la traite des fourrures battait son plein. Voyez le saumon séché suspendu aux chevrons du toit de la cache à poisson. Au magasin, adonnez-vous au troc avec des animateurs-guides en costumes d’époque et familiarisez-vous avec le commerce du poisson et des fourrures.

Maniez un outil historique et participez à la construction d’un entrepôt de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Les dimanches, prenez le thé en après-midi dans la résidence de l’officier. Au centre d’information, voyez des esturgeons nager dans l’aquarium, prenez un portrait familial en costumes d’époque et écoutez des récits au sujet du chef Kw’eh, que son peuple surnommait le « rêveur aux saumons ».