En 1883, lorsque trois cheminots tombèrent sur une caverne remplie d’eau chaude provenant de sources minérales, ils contribuèrent sans le savoir à la création du premier parc national du Canada. Explorez la caverne Cave and Basin, les sentiers, les bâtiments historiques et les expositions ultramodernes.

Le parc national Banff fut la première aire protégée du Canada. Tout commença par un jet de vapeur émanant d’une fissure dans la roche, sur le flanc d’une montagne. Les peuples autochtones connaissaient ce lieu depuis des milliers d’années, mais, lorsque les trois travailleurs ferroviaires remarquèrent en 1883 le trou d’aération menant à une grande caverne remplie d’eau minérale chaude, ils y virent une occasion de faire fortune. Ils y construisirent un petit bâtiment où les clients payaient pour venir « prendre les eaux ».

Les entrepreneurs revendiquèrent le titre foncier, mais leur demande fut rejetée, le gouvernement du Canada voyant dans cette caverne la possibilité de créer un réseau de parcs nationaux. Les sources thermales et la propriété de 16 km2 qui l’entoure furent frappées d’un interdit de vente et de colonisation. Les limites du parc ne tardèrent pas à être agrandies. Une ville, un pont au-dessus de la rivière Bow et un hôtel furent construits dans les environs pour que le public puisse avoir accès aux sources thermales Cave and Basin.

Aujourd’hui, le lieu historique national Cave and Basin et le parc national Banff tout entier représentent les fleurons du réseau de parcs nationaux canadiens, et ils font partie du site du patrimoine mondial des parcs des Rocheuses canadiennes, l’un des trésors de l’UNESCO.