Sur une plage rocheuse, une employée tient un petit fossile rond devant trois enfants : deux garçons et une fille. Une jeune fille regarde les trois adultes en arrière-plan. Miguasha Éducation - Le partage des connaissances avec des clientèles de tout âge fait partie de la mission du parc national de Miguasha.
© Sépaq

Veuillez noter que Miguasha est un parc national du Québec, pas un parc national du Canada. L'entrée gratuite pour les parcs nationaux du Canada en 2017 ne s'applique pas au parc national de Miguasha.

Miguasha, Québec

Poisson fossilisé sur une surface de bois bleue devant un arrière-plan foncé. Miguasha fossile Prince - Le poisson Eusthenopteron foordi, surnommé le Prince, le plus célèbre fossile de Miguasha.
© Sépaq
Photo aérienne de lacs entourés d’herbe. Petite rivière bordée d’arbres en avant plan. Miguasha Musée - Le musée d’histoire naturelle est une institution vouée à la mise en valeur du patrimoine fossilifère protégé par le parc national de Miguasha.
© Sépaq

Date d’inscription : 1999

Justification de la valeur universelle exceptionnelle

Le parc national Miguasha à Québec, a été inscrite sur la liste des sites du patrimoine mondial par le Comité du patrimoine mondial, pour la raison ci-dessous :

Critère (viii) : Pour son témoignage sur la vie vertébrée et son illustration de l’«âge des poissons» du Dévonien, Miguasha est le site fossilifère le plus exceptionnel du monde. Le site est d’importance capitale car il occupe le premier rang mondial pour le nombre et la qualité de conservation des spécimens fossiles de Sarcoptérygiens qui sont les ancêtres des premiers vertébrés terrestres à quatre pattes et respirant de l’air – les tétrapodes.

Description

Il y a 370 millions d'années, dans la région de Miguasha, située dans la péninsule gaspésienne, coulait un estuaire sous un climat équatorial et, au loin, se dressaient les cimes d'une jeune chaîne de montagnes appelée Appalaches. En bordure de cet estuaire, poussait une forêt d'arbres primitifs où vivaient scorpions et araignées. Au gré des courants et des marées, une faune diversifiée de poissons vivait dans les eaux tièdes de cet estuaire. Certains poissons étaient dotés d'épines rigides, d'autres étaient protégés par une carapace ossifiée. D'autres avaient des poumons et des nageoires paires lobées leur permettant de franchir de courtes distances hors de l'eau. L'acquisition de ces nageoires représente une des plus importantes étapes de l'évolution, soit celle de la transition entre les poissons et les tétrapodes.

Cet épisode marquant dans l’évolution des vertébrés est connu aujourd’hui grâce à une séquence géologique de deux millions d’années, appelée Formation d’Escuminac et conservée dans une falaise située à Miguasha, en bordure de la côte méridionale de la Gaspésie, à l’embouchure de la baie des Chaleurs. Il existe, à l’échelle de la planète, quelque 60 sites fossilifères de la période dévonienne. Miguasha se distingue cependant par l’abondance des spécimens, la qualité de conservation des fossiles et la représentativité des événements évolutifs chez les vertébrés. C’est le seul site dévonien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.

La grande biodiversité de vertébrés, d’invertébrés, de plantes, d’algues et de micro-organismes de Miguasha a permis aux scientifiques de reconstituer un tableau quasi complet de cet écosystème dévonien. Mais ce sont les 21 espèces de poissons fossiles qui ont assuré à Miguasha sa renommée mondiale. L’Eusthenopteron foordi, surnommé le « prince de Miguasha », (ci-dessous) était pourvu de poumons et de structures osseuses dans les nageoires paires; il a ainsi engendré l’idée contemporaine que les vert ébrés terrestres sont issus des poissons.

Le site fossilifère de Miguasha a été découvert en 1842. À compter de 1880, des milliers de spécimens de fossiles ont été récoltés et emportés vers des musées et des universités partout dans le monde confirmant ainsi sa notoriété scientifique.

Plus d'information

La province de Québec :

Parc national de Miguasha

Centre du patrimoine mondial :

Patrimoine mondial - parc de Miguasha