Vaste lac dans une vallée. Hôtel ferroviaire historique au centre près de la ville de Waterton Lake. Des arbres et de la neige qui recouvre le sommet des montagnes sont visibles en arrière-plan. Vue du lac Waterton Supérieur depuis le mont Crandell (parc national des Lacs Waterton) en direction du parc national de Glacier (Montana)

Le Parc international de la paix Waterton-Glacier, Alberta (Montana)

Trois femmes souriantes tiennent un drapeau du Canada et un drapeau des États Unis dans le vent. Lac gelé entre les montagnes en arrière-plan. Drapeaux du Canada et des États Unis avec en arrière plan le lac Waterton Supérieur et le parc national de Glacier (Montana)
Deux randonneurs sur une crête rocheuse au milieu des montagnes. De la neige recouvre certains sommets. Vue depuis le mont Blakiston (parc national des Lacs Waterton) en direction du parc national de Glacier (Montana) et du parc provincial Akamina Kishinena (C.-B.)

Date d’inscription : 1995

Justification de la valeur universelle exceptionnelle

Le Parc international de la paix Waterton-Glacier en Alberta, a été inscrite sur la liste des sites du patrimoine mondial par le Comité du patrimoine mondial, pour la raison ci-dessous :

Critère (vii) : Les deux Parcs nationaux ont été désignés à l’origine par leurs nations respectives en raison du décor montagneux superbe, du relief topographique élevé, du paysage glaciaire et de la faune et de la flore abondamment diversifiées.

Critère (ix) : Le bien occupe une place centrale dans la cordillère occidentale de l’Amérique du Nord, ce qui a donné lieu à l’évolution de communautés végétales et à des complexes écologiques qui ne se retrouvent nulle part ailleurs dans le monde. Les régimes climatiques maritimes non entravés par les chaînes de montagnes au nord et au sud permettent aux plantes et aux animaux caractéristiques du Pacifique nord-ouest de s’étendre dans le parc jusqu’à la ligne continentale de partage des eaux. A l’est, les communautés de prairie se blottissent contre les montagnes sans le moindre contrefort, produisant un développement de l’interface entre communautés de prairie, montagnardes et alpines. Le Parc international de la paix comprend les sources de trois grands bassins fluviaux drainant des biomes remarquablement différents vers plusieurs océans. L’importance biogéographique de cette ligne de partage tri-océanique est accrue par les nombreuses liaisons végétalisées entre les sources. Le résultat net est la création d’un ensemble unique et d’une grande diversité de flore et de faune concentrée dans un espace restreint.

Description

En 1931, les clubs Rotary de l'Alberta et du Montana proposent une première mondiale : unir le parc national des Lacs-Waterton en Alberta et le Glacier National Park au Montana sous le nom de Parc international de la paix Waterton-Glacier. Leur but n'était pas seulement de promouvoir la paix et les bonnes relations entre les pays, mais aussi de souligner le caractère international de la nature et la coopération nécessaire à sa protection.

Il y a effectivement beaucoup de nature à protéger à l’intérieur des 526 kilomètres carrés du parc national des Lacs-Waterton et des 4 051 kilomètres carrés du Glacier National Park : des montagnes vertigineuses et des canyons profonds, des ceintures forestières et des prairies herbeuses vallonnées, de profonds lacs de vallée glaciaire et des rivières qui se déversent dans trois océans. En fait, peu de régions contiennent autant de diversité sur une surface si concentrée. Il ne faut surtout pas oublier l’endroit où les plates prairies amorcent leur ascension vers les sommets des Rocheuses.

Cet éventail d’écosystèmes abrite une faune extrêmement diversifiée : des chèvres de montagne et des mouflons d’Amérique, des coyotes et des grizzlis, d’innombrables oiseaux et un troupeau bien connu de wapitis qui migrent annuellement entre leur habitat estival dans les montagnes du parc Glacier et leur habitat hivernal dans les prairies du parc Waterton.

La présence d’Autochtones dans la région remonte à 12 000 ans, et plusieurs endroits dans le parc revêtent une valeur particulière pour ces derniers. En fait, le Parc international de la paix regroupe maintenant trois nations : le Canada, les États-Unis et la Confédération des Pieds-Noirs.

Plus d'information

Parcs Canada :

Parc national du Canada des Lacs-Waterton

Centre du patrimoine mondial :

Patrimoine mondial - le parc international de la paix Waterton-Glacier

National Park Service des États-Unis :

Glacier National Park (anglais seulement)