Lorsque des conflits se déclarent en Europe, l’onde de choc se fait ressentir jusque dans les colonies, déjà sujettes à ces tensions commerciales. L’une des préoccupations premières de chacun des camps devient alors de couper les voies d’approvisionnement de son opposant. Il n’est donc pas surprenant de constater que les mers et cours d’eau de l’est du Canada, vitaux pour le transport et les communications, regorgent de vestiges témoignant de ces conflits successifs.