Lieu historique national du Canada de la Bataille-de-Cook's Mills

Cooks Mills, Ontario
Vue générale du monument érigé par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada, 1989. (© Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1989.)
Vue générale du monument
(© Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1989.)
Adresse : Chemins Lyons Creek et Mathews, Cooks Mills, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 21/5/1921
Dates :
  • 1814 à 1814 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • Bataille de Cook’s Mills  (Événement)
  • Guerre de 1812  (Événement)
  • Lieutenant-général Gordon Drummond  (Personne)
  • Major-général George Izard  (Personne)
  • Lieutenant-colonel Christopher Myers  (Personne)
  • Glengarry Light Infantry  (Organisation)
  • 82e, 100e et 104e Régiments  (Organisation)
Autre nom(s):
  • Bataille de Cook's Mills  (Nom de la désignation)
Numéro du rapport de recherche : 2007-CED-SDC-047

Plaques


Plaque existante: Chemins Lyons Creek et Mathews, Cooks Mills, Ontario

En octobre 1814 une armée américaine avança du fort Érié vers la ligne britannique le long de la Rivière Chippawa. Le Général de division Drummond chercha du côté de Cook's Mills sur sa droite espérant découvrir une faiblesse chez les Américains. Le 19 eut lieu une escarmouche importante avec les soldats de l'Infanterie Légère de Glengarry et des 82e, 100e, et 104e Régiments, avec l'appui d'un canon et de fusées. La force canadienne-britannique se replia, mais les Américains abandonnèrent Cook's Mills le lendemain et le 21 se joignirent à la retraite générale vers le Fort Érié.

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada de la Bataille-de-Cook’s Mills est constitué d’un paysage vallonné semi-rural situé à l’est du canal Welland et immédiatement au nord du ruisseau Lyon, dans la ville de Welland, en Ontario. Il marque l’endroit où a eu lieu un affrontement entre les troupes britanniques et canadiennes, d’une part, et les troupes américaines, d’autre part, durant la guerre de 1812. Il n’existe aucun vestige connu de la bataille, mais la Commission des lieux et monuments historiques du Canada a érigé un monument et installé une plaque commémorative en 1977 dans le coin sud-ouest du lieu de bataille. La reconnaissance officielle s’applique à la parcelle de terre polygonale située au nord du ruisseau Lyon.

Valeur patrimoniale

La bataille de Cook’s Mills a été désignée lieu historique national du Canada en 1921 pour les raisons suivantes : à Cook’s Mills, le 19 octobre 1814, les troupes britanniques et canadiennes ont forcé les Américains à se replier au terme d’une violente escarmouche.

La bataille de Cook’s Mills a été une escarmouche importante pour les troupes britanniques et canadiennes durant la guerre de 1812. Après l’échec du siège du fort Érié, le lieutenant général Gordon Drummond se retire vers le nord et rassemble son armée le long de la rivière Chippawa. En octobre 1814, les troupes américaines commandées par le major général George Izard marchent vers le nord. Le 18 Octobre Izard ordonné au brigadier général Bissell de se rendre avec une force d'environ 900 hommes à Cook’s Mills un avant-poste britannique, afin de récupérer des provisions sous forme de blé destinées aux troupes britanniques. Le 19 octobre éclate donc à Cook’s Mills une violente escarmouche impliquant les hommes du Glengarry Light Infantry et des 82e, 100e et 104e Régiments. Dirigées par le lieutenant-colonel Christopher Myers les troupes britanniques et canadiennes réussissent à atteindre leur objectif de reconnaissance des forces américaines afin que Drummond puisse agir après quoi elles se retirent. Bissel accompli également sa mission de détruire le blé entreposé aux moulins, après quoi lui et ses hommes se retirent pour rejoindre la force américaine principale. Peu après, les Américains détruisent Fort Erie et retraversent la rivière Niagara pour atteindre les quartiers d'hiver.
Source : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès-verbal, octobre 1966.

Éléments caractéristiques

Parmi les éléments clés contribuant à la valeur patrimoniale du lieu notons : son emplacement sur la rive nord du ruisseau Lyon, dans la ville de Welland, en Ontario; l’aspect vallonné et semi-rural du paysage et de l’endroit où la Commission des lieux et monuments historiques du Canada a érigé un monument et installé une plaque commémorative; la rive nord du ruisseau Lyon (tributaire de la rivière Chippawa), que Drummond a utilisée comme position défensive durant la bataille et qui constitue aujourd’hui le lieu désigné; l’intégrité des vestiges archéologiques qui subsistent ou qui n’ont pas encore été mis au jour, mais qui pourraient l’être à leur emplacement et dans leur état d’origine; les vues qu’offre le champ de bataille sur le ruisseau.