Lieu historique national du Canada Glengarry-Landing

Edenvale, Ontario
Vue générale du lieu historique national du Canada Glengarry-Landing, montrant la division du site en plusierus lots avec diverses structures et routes d'accès. © Parks Canada Agency/Agence Parcs Canada
La division du site en plusierus lots
© Parks Canada Agency/Agence Parcs Canada
Vue générale du lieu historique national du Canada Glengarry-Landing, montrant la division du site en plusierus lots avec diverses structures et routes d'accès. © Parks Canada Agency/Agence Parcs CanadaVue générale du lieu historique national du Canada Glengarry-Landing, montrant les points de vues depuis le site sur la rivière Nottawasaga. © Parks Canada Agency/Agence Parcs Canada
Adresse : Edenvale, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 25/5/1923
Dates :
  • 1814 à 1814 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • War of 1812  (Événement)
  • Lieutenant-colonel Robert McDouall  (Personne)
  • Brevet Major William McKay  (Personne)
  • Glengarry Light Infantry Fencibles  (Organisation)
Autre nom(s):
  • Glengarry Landing  (Nom de la désignation)
  •   (Nom de la plaque)
Numéro du rapport de recherche : 2007-CED/SDC-034

Plaques


Plaque originale: Route 26, Ontario

Des hommes du Royal Newfoundland Regiment et de la Marine royale, commandés par le lieutenant-colonel Robert McDouall, construisirent une flottille près d'ici, au printemps 1814, pour descendre la rivière Nottawasaga et traverser le lac Huron afin d'aller renforcer la garnison britannique de Michilimackinac. McDouall envoya ensuite une expédition pour s'emparer du fort américain de Prairie-du-Chien, sur le cours supérieur du Mississippi. En juillet, il repoussa les Américains à Michilimackinac. Grâce à lui, ceux-ci ne purent prendre le contrôle de la région du Mississippi et de la partie supérieure des Grands Lacs.

Plaque existante: cairn près de Route, Edenvale Conservation Area, Route 26Chemin Glengarry Landing sud, Edenvale, Ontario

À la bifurcation de la rivière Nottawasaga, le lieutenant-colonel Robert McDouall, du Glengarry Light Infantry, constuisit la flottille de navires qui lui pursuit de secourir la garnison britannique du fort Michilimackinac en mai 1814. Il organisa ensuite une deuxième éxpedition qui aboutir à la prise de Prairie-du-Chien, sur le Mississippi , le 19 juillet.

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada Glengarry-Landing est situé sur la rive est de la rivière Nottawasaga, au sud d’Edenvale dans le comté de Simcoe, en Ontario. Il s’agit d’un paysage semi-rural occupé, pendant la guerre de 1812, par le Glengarry Light Infantry Fencibles qui y a construit une flottille de navires en vue de secourir la garnison britannique du fort Michilimackinac. Au moment de la désignation, le lieu englobait des champs et des prés dégagés, où rien ne témoignait des activités de l’expédition militaire de 1814. Aujourd’hui, le lieu est divisé en plusieurs lots, et diverses structures et routes d’accès y ont été construites. La reconnaissance officielle vise les limites légales de la propriété au moment de la désignation.

Valeur patrimoniale

Glengarry Landing a été désigné lieu historique national du Canada en 1923, parce que: à la bifurcation de la rivière Nottawasaga, le lieutenant-colonel Robert McDouall, du Glengarry Light Infantry, construisit la flottille de navires qui lui permit de secourir la garnison britannique du fort Michilimackinac en mai 1814 et de capturer ensuite, en juillet, Prairie du Chien sur le Mississippi.

En février 1814, pendant la guerre de 1812, le Glengarry Light Infantry Fencibles, dirigé par le lieutenant colonel Robert McDouall, est envoyé de Kingston, dans le but de prêter main forte, à la garnison du fort Michilimackinac. En route, les troupes se sont arrêtées à la jonction de la rivière Nottawasaga et de la crique Marl, où elles ont passé deux mois à construire une flottille de navires en vue du transport des fournitures et des soldats par le lac Huron, jusqu’au fort. Le 19 avril 1814, la flottille a quitté le lieu de débarquement pour se rendre au fort Michilimackinac. Par la suite, McDouall divisa ses troupes et envoya, au Wisconsin, un groupe dirigé par le major breveté William McKay afin de recapturer Prairie du Chien sur la rivière Mississippi. Le groupe a accompli cette mission avec succès en juillet 1814.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès verbal, 1935; décembre 2007.

Éléments caractéristiques

Les principaux éléments qui donnent au lieu sa valeur patrimoniale sont les suivants: son emplacement au sud d’Edenvale, dans le comté de Simcoe, en Ontario; le paysage plat et semi-rural de la rive est de la rivière Nottawasaga; sa proximité du lac Huron et ses liens avec les lieux associés, y compris avec le fort Michilimackinac et Prairie du Chien; l’intégrité des vestiges archéologiques qui subsistent ou qui n’ont pas encore été mis au jour, mais qui pourraient l’être à leur emplacement et dans leur état d’origine; les points de vue depuis le site sur la rivière Nottawasaga.