Lieu historique national du Canada de l'Hôtel-Banff Springs

Parc national du Canada Banff, Alberta
Vue éloignée de l'Hôtel Banff Springs. (© Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada)
Vue générale de l'Hôtel Banff Springs
(© Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada)
Adresse : avenue Spray, Banff, Parc national du Canada Banff, Alberta

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 24/6/1988
Dates :
  • 1911 à 1928 (Construction)
  • 1911 à 1914 (Significative)
  • 1927 à 1928 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • Chemin de fer Canadien Pacifique  (Organisation)
  • Walter S. Painter  (Architecte)
  • J.W. Orrock  (Architecte)
Autre nom(s):
  • Hôtel Banff Springs  (Nom de la désignation)
Numéro du rapport de recherche : 1988-025

Plaques


Plaque existante:  avenue Spray, Alberta

Cet hôtel est l'un des plus grands et des plus célèbres établis le long des voies ferroviaires et maritimes du Canada au tournant du XXe siècle. Construit par le Canadien Pacifique en différentes étapes, entre 1911 et 1928, il acquit une réputation internationale d'excellence comme lieu de vacances et devint un symbole de l'ouverture des Rocheuses canadiennes au tourisme. Sa situation dans un décor naturel saisissant, son style Château et son aménagement intérieur somptueux attirèrent une clientèle fortunée désireuse de vivre une expérience en milieu sauvage dans un cadre opulent.

Description du lieu patrimonial

L'Hôtel Banff Springs est un grand hôtel de style Château, construit entre 1911 et 1928. Il est situé au pied du pittoresque mont Sulphur dans la ville de Banff, dans le parc national Banff. La reconnaissance formelle est constituée du bâtiment sur sa propriété légale au moment de la reconnaissance.

Valeur patrimoniale

L'Hôtel Banff Springs a été désigné lieu historique national en 1988 parce qu'il s'agit d'un exemple canadien important de grand hôtel de villégiature dans un milieu naturel.

L'Hôtel Banff Springs est un des hôtels de villégiature les plus grands et les plus connus qu'ont établi les sociétés ferroviaires canadiennes à la fin du XIXe siècle et au début du XXe pour encourager les touristes à emprunter leurs routes transcontinentales. L'hôtel s'est taillé une réputation internationale d'excellence en tant qu'endroit de villégiature et il est devenu un symbole de tourisme dans les Rocheuses canadiennes. Son cadre naturel spectaculaire, sa conception de style Château et son décor intérieur somptueux plaisent à une clientèle riche désirant vivre une expérience du milieu sauvage dans un cadre luxuriant.

Construit par la Compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique (CP Rail), l'Hôtel Banff Springs comprend une tour de onze étages conçue par Walter S. Painter, ajoutée entre 1911 et 1914 à un bâtiment en bois plus ancien, le bloc principal de l'hôtel conçu par J.W. Orrock et bâti en 1927 1928 pour remplacer le bâtiment en bois détruit par un incendie, et différents ajouts érigés à partir 1969. Sur le plan architectural, l'Hôtel Banff Springs diffère des autres hôtels de société ferroviaire dans son recours plus modéré au vocabulaire de style Château faisant davantage appel aux éléments de finition et aux formes de style Arts and Crafts, tels que la maçonnerie de pierres des champs et les pignons arrondis.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, procès-verbal, juin 1988.

Éléments caractéristiques

Parmi les éléments clés associés à la valeur patrimoniale de l'Hôtel Banff Springs notons : les éléments qui caractérisent les hôtels de société ferroviaire de style Château, incluant sa masse imposante, sa toiture de cuivre à forte pente entrecoupée de tours, de lucarnes et de pignons, les matériaux de haute qualité et le paysage spectaculaire; son style Château sobre de conception symétrique, la ligne de toiture pittoresque ornée de lucarnes en appentis, les arcs en plein cintre, le motif de lucarnes à deux niveaux et l'absence d’éléments décoratifs gothiques; sa construction en acier et en béton; son recouvrement de calcaire foncé massif (roche de Rundle); ses grands espaces publics, incluant le porche d'origine, la piscine et la terrasse qui la surplombe, la terrasse jardin, le hall d'entrée principal d'origine, le Mount Stephen Hall, le Riverview Lounge, le « Spanish Walk », la salle à manger Alberta, la salle à manger Alhambra, la salle de bal Cascade, le Conservatoire dont on discerne toujours les volumes et motifs décoratifs d'origine; le décor distinctif de ses espaces intérieurs, incluant le grillage ornemental en métal, les plafonds en plâtre à poutres apparentes ou en voûte ornés de volutes décoratives, l’utilisation massive de la pierre de Tyndall taillée, le plancher de dalles de Bedford et les armoiries décoratives du Mount Stephen Hall ainsi que les fenêtres couvertes d’un arc en verre laminé et le foyer du Riverview Lounge; les vues de la rivière Bow, de Tunnel Mountain, du mont Rundle et de la chaîne Fairholme au loin, visibles de l'intérieur de l'hôtel et de ses terrasses extérieures; les vues de l'hôtel sur un arrière-plan de montagnes boisées escarpées, à partir de la vallée de la rivière Spray et de la route panoramique escaladant Tunnel Mountain.