Home / Accueil

Champ de bataille acadien

2861, rue Main, Hillsborough, Nouveau-Brunswick, E4H, Canada

Reconnu formellement en: 2009/12/07

Ce monument commémore la plus grande résistance acadienne armée contre le Grand Dérangement.; Village of Hillsborough
Monument
Les forces britanniques ont débarqué au nord (en haut à la gauche).  Ils ont détruit les cultures au cours de leur progression à travers les champs et vers le village.; Village of Hillsborough
Champ de bataille vue du sud
La force acadienne approchait par le sud et se sont placés derrières les digues le long de la rivière.; Village of Hillsborough
Le champ de bataille vue du nord

Autre nom(s)

Information Centre
Centre d'information
Battle of Hillsborough, 1755
Bataille de Hillsborough, 1755
Champ de bataille acadien

Liens et documents

Date(s) de construction

Inscrit au répertoire canadien: 2011/02/25

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le champ de bataille acadien est un milieu naturel marécageux où a eu lieu la bataille de Hillsborough en 1755. Les villageois acadiens qui occupaient le site avant la bataille avaient érigé des digues et des aboiteaux qui existent encore aujourd'hui. Un cairn de pierre commémoratif se trouve juste au-dessus du site du champ de bataille.

Valeur patrimoniale

Le champ de bataille acadien, le site de la bataille de Hillsborough, revêt une importance considérable sur le plan historique en raison du rôle qu'il a joué dans l'histoire de l'Est du Canada. Malgré leur victoire ici, les Acadiens n'ont pas organisé d'autres mouvements de résistance contre le Grand Dérangement. Le champ de bataille n'est pas recouvert de canons rouillés, ni de châssis de pierre cassés. Les seuls moyens de défense manifestes sont les digues et l'aboiteau à proximité érigés par les Acadiens 50 ans avant la bataille pour protéger leurs terres marécageuses contre les deux marées montantes envahissantes quotidiennes de la rivière Petitcodiac.

Un cairn, érigé en 1922, sur lequel on peut lire en anglais : « COMBAT of the PETITCODIAC. Un détachement du major Frye du fort Cumberland envoyé le 3 septembre 1755, près de cette ville, pour détruire les établissements acadiens se trouvant le long de la rivière et pour contraindre le peuple d'accepter de se faire déporter, est défait par une force française sous le commandement de Charles Deschamps de Boishébert », se trouve au-dessus du champ de bataille qu'il commémore. La bataille a duré pendant plusieurs heures sur une section du marais se trouvant au sud et en bas du village. Au moment de son retrait vers ses bateaux, la troupe britannique avait perdu seize soldats et sept soldats étaient blessés. Le nombre de victimes est comparable à celui connu par les Britanniques pendant le siège et la prise du fort Beauséjour en mai et en juin 1755.

La troupe britannique a accosté au nord de l'établissement. Les soldats ont commencé par détruire les récoltes au fur et à mesure qu'ils s'avançaient vers le village. La troupe de 100 hommes capturait des femmes et des enfants et mettait le feu aux maisons et aux granges pendant son avancée dans l'établissement.

Une troupe française sous le commandement du seul officier militaire français restant en Acadie est arrivée une journée trop tard pour défendre Shepody, un établissement près de la rivière Petitcodiac au sud de Hillsborough. Cet officier a rassemblé les hommes qui s'étaient enfuis de Shepody et s'est dirigé rapidement vers le nord. Les Acadiens pouvaient voir la fumée du village en flammes pendant qu'ils prenaient position entre la rivière et les digues. Les Britanniques étaient incapables de se rendre à leurs bateaux et étaient forcés de demeurer dans les champs ouverts en raison de la présence de la troupe d'Acadiens bien cachée. La bataille a fait rage pendant plusieurs heures avant que les Britanniques ensanglantés soient capables de s'échapper.

Les vainqueurs de la bataille de Hillsborough n'avaient pas grand-chose à célébrer. Leurs villages de Shepody et de Hillsborough avaient été brûlés. Les femmes et les enfants avaient été capturés pour être déportés. On était rendu à la fin de l'été et leurs récoltes avaient été détruites. Leur bétail avait été amené au fort Beauséjour (nommé fort Cumberland après son occupation par les Britanniques). Le colonel Monckton, commandant en chef de l'opération acadienne, a fait état de cette action dans son journal le 28 août 1755 : « Le major Frye est retourné sans trop de succès en raison de la division de sa troupe. L'un des groupes a été surpris par l'ennemi et a perdu 23 hommes qui ont été tués et capturés. Un officier a été tué et un autre a été blessé, mais environ 300 maisons ont été brûlées et 30 femmes et enfants capturés. » (traduction)

Source : Heritage Hillsborough, musée de la maison William Henry Steeves, dossiers des lieux patrimoniaux locaux

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du champ de bataille acadien incluent notamment :
- son emplacement juste à côté du centre d'information de Hillsborough et ses sentiers pédestres accessibles à pied serpentant le sanctuaire de la sauvagine ;
- le milieu physique inchangé montrant le contexte dans lequel la bataille a eu lieu ;
- le cairn érigé en 1922 en commémoration de la bataille ;
- sa proximité le long de la digue à un aboiteau qui fonctionne toujours.

Reconnaissance

Juridiction

Nouveau-Brunswick

Autorité de reconnaissance

Administrations locales (N.-B.)

Loi habilitante

Loi sur la conservation du patrimoine

Type de reconnaissance

Lieu historique local (municipal)

Date de reconnaissance

2009/12/07

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

1755/01/01 à 1755/01/01

Thème - catégorie et type

Un territoire à peupler
Les établissements
Un territoire à peupler
Les habitants et l'environnement naturel
Gouverner le Canada
L'histoire militaire et la défense
Gouverner le Canada
Le Canada et le monde

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Environnement
Élément naturel

Historique

Défense
Lieu de bataille

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Musée de la maison William Henry Steeves, 40, rue Mill, Hillsborough, N-B, E4H 1Z8

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

1914

Statut

Édité

Inscriptions associées

s/o

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches