Cette semaine en histoire

Archives

L’âge d’or des cinémas

Semaine du lundi le 19 novembre 2012

Le 20 novembre 1993, les théâtres Outremont et Rialto, tous deux situés à Montréal, sont déclarés des lieux d’importance historique nationale. Ces deux somptueux théâtres, dont la salle de spectacle peut accueillir plus de 1000 personnes, ont été construits à l’âge d’or des cinémas, soit la période 1915-1930.

Le premier cinéma canadien, le Ouimetoscope, ouvre ses portes à Montréal en 1907. De nombreux autres viennent après, tous appelés « scopes ». Ils présentent des façades parfois criardes, faites de matériaux peu coûteux. Dès 1915, les « scopes » cèdent leur place à des cinémas de luxe, conçus par des architectes et des décorateurs renommés et arborant des styles plus sophistiqués. Ces salles traduisent un souci pour le confort du spectateur et cherchent, par leur décor raffiné, à attirer une clientèle nouvelle. De nombreux théâtres de luxe construits pendant cette période existent encore aujourd’hui à Montréal, dont le Rialto et l’Outremont.

Le théâtre Rialto
© Jean Gagnon, 2011

Le théâtre Rialto est érigé dans le quartier de Mile End en 1923-1924. Conçu par l’architecte Joseph-Raoul Gariépy, il présente une longue façade fortement inspirée de celle de l’Opéra de Paris. Sa salle de spectacle se caractérise par un riche décor d’inspiration baroque, tout en tons de rouge et d’or : les balcons sont recouverts de satin, des masques représentant la comédie et la tragédie ornent les murs et une verrière illumine la salle. À son ouverture, ce théâtre présente en primeur des films hollywoodiens. La programmation changera avec les années pour inclure des films grecs, des spectacles de variété et des films de répertoire.

Inauguré en 1929 en plein cœur du quartier Outremont, le théâtre Outremont, a été imaginé par l’architecte René Charbonneau. Il est l’une des premières manifestations du style Art déco en architecture cinématographique au pays. L’extérieur du bâtiment est plutôt sombre, combinant des éléments classiques et des matériaux modernes (comme la pierre artificielle). Par contre, l’intérieur regorge d’ornements sophistiqués comme des fresques peintes, des boiseries finement travaillées, des mosaïques, des revêtements de marbre et des vitraux. De nos jours, ce théâtre présente des films et des spectacles de variété.

Le théâtre Outremont
© Parcs Canada / Nathalie Clerk / 1993

Malgré leur style très différent, l’intérieur de ces deux théâtres est l’œuvre d’Emmanuel Briffa, un artiste prolifique et polyvalent. Né à Malte en 1875, Briffa étudie à Rome avant d’immigrer au Canada où il exécute la décoration d’une soixantaine de théâtres. Il meurt en 1955.

Bien préservés, le théâtre Rialto et le théâtre Outremont ont été désignés des lieux historiques nationaux en 1993. Ils évoquent une époque particulièrement prolifique pour l’architecture de cinéma au Canada. Parce qu’il a été un exceptionnel concepteur de décors de salles de cinéma entre 1920 et 1955, Emmanuel Briffa a été désigné personne d’importance nationale en 2007. C’est également Briffa qui a décoré l’intérieur du théâtre Granada, un lieu historique national à Sherbrooke, au Québec.

Pour en savoir plus sur ces théâtres, lisez les pages du théâtre Rialto et du théâtre Outremont dans le Répertoire des lieux patrimoniaux du Canada.

Pour en savoir plus sur l’histoire des salles de spectacle du Canada, lisez les articles Le Granada, un théâtre de rêve, Le dernier théâtre à deux niveaux, « La grande attraction de Toronto », La grande dame de la rue Granville, Un luxueux théâtre, Quelque chose pour chacun, Chapeau!, Vive le show business!, Des tutus à l’auditorium Eaton et Un gala en l’honneur du théâtre Vogue dans les archives de Cette semaine en histoire.

Date de modification :