Cette semaine en histoire

Archives

Les tuniques rouges à Lower Fort Garry

Semaine du lundi le 2 novembre 1998

Le 3 novembre 1873, un premier contingent de 150 recrues de la Police à cheval du Nord-Ouest est assermenté à Lower Fort Garry, au Manitoba. Arrivées au fort en octobre, les recrues seront formées pendant l'hiver. L'été suivant, elles entreprendront une longue marche dans les Territoires du Nord-Ouest d'alors (aujourd'hui les provinces de Saskatchewan et d'Alberta) devenant les premiers représentants de la loi dans cette vaste région que le Dominion du Canada vient d'acquérir.

Dans les années 1870, les Territoires ne sont pas un endroit de tout repos. Les habitants autochtones des prairies se font de plus en plus concurrence pour des ressources animales de moins en moins abondantes. Les Premières nations et les Métis craignent que les colons européens ne les chassent de leurs territoires. Dans la région, l'élément le plus perturbateur est le commerce du whisky que pratiquent les Américains et qui débouche parfois sur des actes de violence. Le cabinet fédéral du premier ministre John A. Macdonald veut y imposer l'autorité du Canada et stabiliser la situation.

La Police à cheval du Nord-Ouest

La Police à cheval du Nord-Ouest
© Archives de la Compagnie de la Baie d'Hudson,
Archives provinciales du Manitoba / P-438;
© Parcs Canada

La loi portant création de la PCNO reçoit la sanction royale le 23 mai 1873. En août, on commence à recruter un premier contingent de 150 hommes. Macdonald confie à la Milice la tâche d'organiser l'enrôlement dans les quatre provinces de l'Est. Les recrues sont pour la plupart des hommes jeunes, en bonne santé. Certains ont déjà été soldats, mais la majorité provient des fermes et des boutiques de l'Est. Après un dur voyage vers l'Ouest, le contingent atteint Lower Fort Garry le 31 octobre. Là, pendant plusieurs mois, les recrues apprendront les techniques et les disciplines qui leur permettront de travailler en collaboration dans les plaines sauvages.

Pendant l'hiver, un deuxième groupe est en formation à Toronto. Les deux contingents se rassemblent en juin 1874 au fort Dufferin, sur la rivière Rouge, près de la frontière américaine. Le 8 juillet, 275 hommes sous les ordres du commissaire George French entament leur marche historique vers l'Ouest, établissant des postes en chemin. C'est à partir de ces petits forts que la PCNO entreprend de faire appliquer la loi canadienne.

Archives nationales du Canada

© Bibliothèque et Archives Canada

En 1920, la RGCNO (le préfixe «Royale» lui a été accordé en 1904) et la Police du Dominion fusionnent pour créer la Gendarmerie royale du Canada, qui est encore aujourd'hui le corps policier fédéral et qui assure localement le maintien de l'ordre dans la plupart des provinces. La Commission des lieux et monuments historiques du Canada a reconnu l'importance de la Gendarmerie royale dans l'évolution du Canada. Sir Sam Steele et James Morrow Walsh, membres du premier contingent, ont été désignés personnes d'importance historique nationale. Divers forts de la PCNO, comme le fort Walsh et le fort Battleford, racontent l'histoire de la PCNO. Sa base de formation originale, Lower Fort Garry, est également un lieu historique national. La force policière célèbre son 125e anniversaire en 1998.

Pour plus d'information sur le Lower Fort Garry, voir la page Web de Parcs Canada.

Date de modification :