Parcs Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Le parc marin du Saguenay–St-Laurent

Zone supérieure

Illustration de la zone supérieure de la colonne d’eau. À l’arrière-plan, à gauche, une colline rocheuse, à droite un ciel bleu, un nuage et un goéland argenté en vol. À l’avant-plan, à la surface de l’eau, le dos d’un rorqual bleu, deux eiders à duvet et un phoque commun. Sous l’eau, un béluga adulte (blanc), un jeune béluga (gris) et une illustration de phytoplancton. Goéland Eider Phoque Phytoplancton Béluga Rorqual bleu

Eider à duvet

Eider à duvet

Règne : animal
Embranchement :
vertébré
Classe : oiseau
Espèces d'oiseaux dans le parc marin : une centaine !

Description : canard de mer au plumage blanc et noir chez le mâle. La femelle est brune avec de nombreuses barres foncées. Longueur de 50 à 70 centimètres. Plus gros canard de l'hémisphère Nord.

Habitat : dès la fin mars, de nombreuses colonies nichent le long du littoral de l'estuaire et sur les principales îles.

Population : environ 32 000 couples dans l'estuaire du Saint-Laurent (en 2001). Population en augmentation de 20 % .  

Reproduction : la femelle pond de 3 à 5 oeufs qu'elle couve 26 jours dans un nid tapissé de son duvet. Les canetons de différentes couvées forment de petits groupes surveillés par 2 ou 3 femelles.  

Longévité : environ 15 ans.  

Alimentation : les canetons se nourrissent de petits organismes marins. Les adultes mangent des invertébrés (moules, oursins, étoiles de mer) et des crustacés (crabes).  

Déplacement : quitte l'estuaire du Saint-Laurent à l'automne pour aller passer l'hiver le long des côtes du Maine et du Massachusetts.   

Le savais-tu ? Le duvet très isolant sert notamment à la fabrication d'édredons, un mot qui vient justement de « eider ».  

ATTENTION !
La présence humaine sur les sites de nidification dérangent les couvées et fait fuir les mères. Les prédateurs peuvent alors en profiter pour attaquer les petits.

 

 

Goéland argenté

Goéland argenté

Règne : animal
Embranchement : vertébré
Classe : oiseau

Description : la tête, la queue et le corps sont blancs. Le dos et les ailes de l'adulte sont gris. Le bout des ailes est noir. Le bec est jaune. Les jeunes sont bruns pendant les 4 premières années.

Longueur : environ 60 centimètres.

Habitat : ceux qui vivent dans l'estuaire du Saint-Laurent forment en mars d'importantes colonies pour nidifier sur les berges et dans les îles. Ils passent en général l'hiver sur les rivages du golfe du Saint-Laurent.

Population : la plus répandue des 18 espèces de goélands vivant au Québec. En progression dans l'est et dans le nord du Québec.

Reproduction : d'avril à mai. La femelle pond de 2 à 3 oeufs que les 2 parents couvent environ 27 jours. Retourne ses oeufs avec son bec pour assurer le développement des embryons.

Longévité : 20 ans.

Alimentation : des petits poissons (lançon, capelan, hareng), des mollusques, des crustacés, des oeufs, des oisillons (eider) et des charognes.

Déplacement : une partie des goélands argentés de l'estuaire migrent vers le Sud des États-Unis jusqu'au Mexique.

Le savais-tu ?
L'espèce qu'on trouve le plus souvent en ville est le goéland à bec cerclé, plus petit que le goéland argenté et avec un cercle noir autour du bec.

ATTENTION !
Le goéland argenté a une grande capacité d'adaptation. Par conséquent, il est maintenant si répandu, qu'il est devenu une véritable nuisance, particulièrement dans les villes.

 

 

Phoque commun

Phoque commun

Règne : animal
Embranchement : vertébré
Classe : mammifère
Espèces de phoques dans le parc marin : phoque commun, gris et du Groenland

Description : le pelage est gris foncé, parsemé de taches claires (adultes et petits). La tête est ronde, le nez retroussé et les narines en forme de V. Ses vibrisses (longues moustaches) servent à repérer ses proies.

Longueur : 1,5 mètre. Poids : 100 kilos.

Habitat : réside à l'année dans l'estuaire, près des côtes ou des îles. S'attroupe hors de l'eau sur des sites appelés « échoueries ». Plongées de 3 minutes peu profondes. Système auditif adapté à l'extérieur de l'eau et sous l'eau.  

Population : 2 600 dans l'estuaire.  

Reproduction : la gestation dure 11 mois. Le petit est appelé « chiot ». Il nage à la naissance et est allaité moins d'un mois.  

Longévité : de 20 à 30 ans.  

Alimentation : petits poissons comme capelan, hareng et éperlan ou crustacés.  

Le savais-tu ? Le phoque aime prendre la position de la banane sur les sites d'échouerie : tête dressée et membres postérieurs relevés et serrés ensemble.  

ATTENTION ! La présence humaine sur les échoueries dérange les phoques surtout en période de mise bas et d'allaitement, activités essentielles à leur survie.

 

 

Béluga

Béluga

Règne : animal
Embranchement : vertébré
Classe : mammifère
Ordre : cétacé (baleine)
Sous-ordre : odontocète (avec des dents comme le marsouin, le cachalot et l'épaulard)  

Description : petite baleine blanche de 3 à 5 mètres de longueur.  

Poids : jusqu'à 1,5 tonne.  

Nageoires différentes de la plupart des cétacés : nageoires pectorales arrondies et sans nageoire dorsale. Proéminence sur la tête appelée « melon ».  

Habitat : seul cétacé résidant à l'année dans le Saint-Laurent. Il préfère les eaux profondes des rivières et des estuaires.  

Population : 1 000 dans le Saint-Laurent. Espèce menacée.  

Reproduction : gestation de 12 à 15 mois. À la naissance, le petit a la peau brune. Sa peau devient gris-bleu vers l'âge de 2 ans. On l'appelle alors  « bleuvet ». Le béluga devient blanc à l'âge adulte, vers 8 ans.    

Longévité : en moyenne 30 ans mais peut aller jusqu'à 60 ans.  

Alimentation : petits poissons comme le capelan, le lançon ou le hareng, des crustacés et autres animaux vivant dans le fond marin. Il chasse dans toute la colonne d'eau pour se nourrir.  

Le savais-tu ? Le béluga tient son nom du mot russe belukha qui signifie « blanc ».

ATTENTION !
Les produits contaminateurs sont susceptibles de rendre le béluga beaucoup plus vulnérable aux maladies.

 

 

Rorqual bleu

Rorqual bleu


Règne : animal
Embranchement : vertébré

Classe : mammifère
Ordre : cétacé (baleine)
Sous-ordre : mysticète (avec fanons, comme le rorqual à bosse) Espèces de baleines dans le parc marin : 13.

Description : baleine d'une couleur plutôt grise avec une tête allongée. Nageoire dorsale petite et nageoires pectorales pointues. Bosse située près de l'évent par où il respire.  

Poids : de 80 à 120 tonnes.  

Longueur : jusqu'à 30 mètres.

Habitat : dans tous les océans. Le rorqual de l'Atlantique nord fréquente les eaux de l'est du Canada. Une partie se retrouve dans le Saint-Laurent.  

Population : nombre d'individus dans l'Atlantique nord inconnu. Une centaine est observée chaque année dans le Saint-Laurent. Espèce en voie de disparition à cause de la chasse intensive pendant 40 ans. Depuis 1966, espèce protégée par la communauté internationale.

Reproduction : maturité sexuelle à 10 ans. Gestation de 10 à 11 mois. Un petit tous les 2 ou 3 ans. Le baleineau est allaité pendant 7 mois.  

Longévité : de 70 à 80 ans.  

Alimentation : essentiellement du krill qu'il filtre grâce à ses fanons. Il peut en avaler 4 tonnes par jour.  

Plongées : de 15 à 30 minutes.  

Déplacement : migre vers le sud en hiver. Habituellement solitaire, il se déplace par 2 ou en petits groupes.  

Communication : émet des sons de basse fréquence qui se propagent sur des centaines de kilomètres. Ces sons servent à communiquer.  

Le savais-tu ? Le rorqual bleu est le plus gros animal ayant existé sur la planète. Plus gros que n'importe quel dinosaure !  

ATTENTION ! Dans le parc marin, les activités d'observation en mer peuvent déranger ce grand mammifère.

 

 

Phytoplancton

Phytoplancton

Règne : végétal

Description : algues microscopiques vivant en suspension dans l'eau. Constitué d'une seule ou de plusieurs cellules selon le type. Les formes sont infinies.

Habitat : eau douce ou salée. Très abondant dans la zone supérieure de la colonne d'eau parce qu'il utilise l'énergie solaire pour se développer.

Population : 90 % de toute la matière végétale des océans.

Reproduction : fournit sa plus grande production au printemps et en été en raison des rayons du soleil et des eaux plus chaudes.

Alimentation : se nourrit de l'énergie lumineuse fournie par le soleil et des nutriments en suspension dans l'eau.

Déplacement : souvent en grandes masses transportées par les courants.

Le savais-tu ?
Le plancton constitue une énorme masse d'organismes microscopiques en suspension dans l'eau. En plus du phytoplancton (végétal), il est composé du zooplancton (animal).

ATTENTION !
Les changements climatiques peuvent influencer le milieu de vie, les propriétés de l'eau ou l'habitat, ce qui a un effet sur l'abondance du phytoplancton.